Ref : publié dans CCI MagDate : 28/07/2017

Pour H2E, L'innovation coule de source...

Le savoir-faire particulier d'H2E en matière d'hydrothérapie vient d'aboutir à la mise au point d'une couche filiforme nouvelle génération, qui lui ouvre des perspectives à l'exports.
 

Créées aux Grands Thermes de La Bourboule pour traiter les affections dermatologiques, les douches filiformes ont obtenues un premier brevet en 1903. Aujourd'hui indiquées dans la rééducation de la peau des personnes brûlées, leurs jets très fins (de 0,2 à 3 mm) projettent de l'eau à forte pression sur les cicatrices, dont ils accélèrent la guérison et préviennent les risques d'infection. Arrivé à la tête de H2E en 2010, Jérôme Montagnier s'est attaché à concevoir des douches filiformes sur mesure, obligatoires pour les centres de soins et de rééducation dédiés.

« Les moyens consacrés en Recherche et Développement nous permettent d'adapter en permanence nos produits en fonction des besoins : modification des matériaux (notamment adaptés aux eaux thermales), création d'interfaces tactiles pour des paramétrages plus précis, fabrication de nouvelles buses... » Grâce au soutien du RDT* Auvergne, le projet d'une douche filiforme nouvelle génération à vu le jour fin 2016. « La demande ne cessant de croître, en France, dans les DOM-TOM et ailleurs, nous étudions la possibilité de proposer ce matériel sous forme de kit facile à installer et à exporter ! »

*CF. Réseau de Développement Technologique fédérant les acteurs économiques du territoire.

Avec l’eau comme fil conducteur, les services, produits et traitements proposés par H2E sont destinés principalement aux professionnels. Ils sont répartis en trois pôles de compétences : hydrothérapie, piscines collectives et traitement des réseaux d’eau.